L'argus de l'enseigne, l'immobilier de commerce pour les professionnels
Transactions de fonds de commerce
Rechercher une transaction
de à
Rechercher un document
>Accueil >Tribunes libres

Commerce et centre-ville

Les collectivités locales ont-elles vocation à intervenir sur l’immobilier commercial ?

 

Dans l’épais – et préoccupant – rapport sur l’état du commerce dans les centres-villes demandé par le Ministère de l’aménagement du territoire et par le Secrétariat d’Etat au commerce, une recommandation mérite attention : c’est celle concernant le foncier. Elle souligne que l’intervention sur le foncier commercial est un moyen essentiel d’une politique de revitalisation commerciale du centre-ville ; elle incite les collectivités, au moyen d’entreprises publiques locales (Sem et autres structures de même nature) ou de foncières à engager une politique proactive en la matière.

 

Par Jacques Schombourger, consultant-expert à la Scet (Caisse des Dépôts)

Lire la suite...
 

Une initiative des centres commerciaux envers le centre-ville

Mais que fait la Commission mixité urbaine du Cncc ?

 

Président de la nouvelle Commission mixité urbaine du Conseil national des centres commerciaux (Cncc), Jérôme Le Grelle, rappelle les principaux axes de réflexion qui doivent animer ses travaux. Au programme de ce groupe pluridisciplinaire associant foncières, promoteurs, architectes, enseignes et collectivités : des pistes innovantes pour sauver ce qui peut l’être encore.

 

Par Jérôme Le Grelle, fondateur de Convergence-Cvl

Lire la suite...
 

Communauté d’intérêts n’est pas communauté de travail

Unité économique et sociale et réseaux :
vers la fin d'un mythe ?

Il est toujours surprenant de vouloir prendre des vessies pour des lanternes. C’est pourtant bien ce que la loi El Khomri a tenté de faire en confondant chaîne succursalisteet réseau de franchise – un mélange des genres courant dans l’esprit du public et surtout des politiques – qui en l’occurrence ont plutôt raté leur coup.

 

Par Me Rémi de Balmann, avocat-associé et coordinateur du Collège des experts
de la Fédération française de la franchise (Cabinet D, M & D)

Lire la suite...
 

Un mauvais coup la loi El Khomri ?
Soyons sérieux et ne crions pas forcément tous ensemble

Oh le méchant législateur !

De l’autre côté du miroir, il y a les franchisés. Si tant est que l’on veuille leur bien sans passer par leurs employeurs que sont les franchisés, on peut aussi considérer qu’après la loi Macron qui recalait les échéances des contrats, la loi Travail est une invitation à des pratiques positives de reclassement des salariés dans l’ensemble de la chaîne, à une meilleure formation et à une régulation des conditions de travail, sinon à une amélioration… Tout ne serait dont pas à jeter dans cette instance de dialogue.

Par Me Monique Ben Soussen, avocate au barreau de Paris (Bsm Avocats Associés)

Lire la suite...
 
Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 |