L'argus de l'enseigne, l'immobilier de commerce pour les professionnels
Transactions de fonds de commerce
Rechercher une transaction
de à
Rechercher un document
>Accueil >Tribunes libres

Troublée par le basculement du rapport de force bailleur-locataire

La valeur locative en trompe-l’œil

 

Base de travail incontournable pour les enseignes et les propriétaires, la valeur locative autrefois simple comme bonjour, devient insaisissable. La conjoncture et le basculement du rapport de force preneurs-bailleurs en est la cause. Car les calculs s’en trouvent compliqués. Participations aux travaux, franchise de loyers, loyers progressifs : l’expert ne peut s’en sortir que par une lecture fine de l’état locatif… que, pour leur part, les foncières de centres commerciaux cadenassent jalousement ! Plaidoyer pour une transparence accrue.

 

Par Benjamin Robine, expert immobilier associé (Robine & Associés)

 

 


Lire la suite...
 

La cession de droit au bail ou l’art de la transaction…

Plaidoyer pro domo pour les sachants

La version française du droit au bail est un territoire inconnu pour les non initiés et sa valeur un mystère pour tout le monde, ou presque.
Tant d’éléments (économie de loyer, mesures d’accompagnement, prime à l’emplacement, nouveau loyer…) et d’interlocuteurs (bailleur, franchiseur, gestionnaire, cédant, preneurs, municipalité…) entrent aujourd’hui en ligne de compte que le mieux est encore de faire confiance aux sachants.

 

Par Guillaume Theriez, président de Vacher Entreprise & Commerce (Bordeaux)

Lire la suite...
 

Nouvelle conjoncture, nouvelles procédures

La révision du loyer avant fermeture

 

De la négociation à l’action. Autrefois, lorsque les enseignes voulaient réviser leur loyer à la baisse, elles utilisaient pour ce faire le fameux arrêt «Théâtre Saint-Georges» écartant le juge des loyers. La question se réglait en face à face avec le propriétaire. Les temps changent. La conjoncture misérable rebrasse les cartes. Et quand le locataire baisse le rideau, le juge des référés réduisant la clause pénale, se trouve souvent de son côté.

 

 

Par Me Corinne de Prémare, avocate-associée (H.B. & Associés)

Lire la suite...
 

Rationaliser son réseau ou son empreinte internationale

Le métier d’un partenaire solide

 

Comme l’expansion, la désexpansion est un métier complexe. Notamment chargé par Vivarte de céder l’intégralité de l’inventaire de La Halle et de fermer 223 magasins dans le cadre du plan de restructuration du groupe, puis de procéder à la fermeture de 134 magasins français de La Halle Chaussures, Gordon Brothers est ce spécialiste américain capable de gérer l’extrême complexité d’un processus d’une sortie de pays ou de la rationalisation d’un réseau. Causes, conséquences, moyens d’action et résultats, par son représentant en Europe.

 

Par Hervé Guionie, senior adviser business development France (Gordon Brothers)

Lire la suite...
 
Page 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 | 10 | 11 | 12 | 13 | 14 | 15 | 16 | 17 | 18 | 19 | 20 |